Il était une fois... les mathèmatiques !

Vous le savez, je suis auto-entrepreneuse depuis quelques temps maintenant, ce qui signifie que toutes mes commandes sont déclarées !

Alors, comment ça se passe ?

Comment mes tarifs sont-ils calculés ?

 P1050095

200 euros les 55 sachets de dragées personnalisés (3,64 euros l'unité, frais de port compris), vous trouvez ce tarif honnête ?

 

Vous avez peut-être remarqué, j'ai ajusté les tarifs de certains articles vendus en boutique, et que d'autres (notamment les faire-parts gourmands), sont maintenant disponibles uniquement par lot de 15.

Tout ceci, dans le but de vendre au prix le plus juste, pour vous comme pour moi !

Eh  oui ! Certain articles (comme les faire-parts en tissu personnalisés),
seraient inaccessibles à l'unité sachant que l'on ne peut pas imprimer
moins d'un mètre de tissu, ou des coupons de 50 x 70 cm, chez le fournisseur.
Imaginez, le tarif d'un seul faire-part
si je l'imprime tout seul sur ce métre de tissu !
Il serait au prix de 3 coussins !!

Savez-vous comment sont taxés les auto-entrepreneurs ( je parle de mon cas personnel (vente à distance) ) ?

Et oui, tout part de là ! Combien reverse t-on à l'Etat ?

Mais commençons par le dèbut ! Comment achetons-nous nos fournitures ?

En tant que petits créateurs, beaucoup de fournisseurs nous ferment leurs portes car ils préfèrent écouler leurs stcoks, directement à des revendeurs
(qui leur achéteront de plus gros volumes)
et qui revendront directement ces fournitures non transformées.

Dans mon cas, j'ai besoin de porcelaine froide, tissu et pâte polymère...
alors où vais-je les acheter ?

Cela vous surprendra peut-être, mais j'achète aux mêmes endroits que vous ! Dans les magasins spécialisés en loisirs créatifs, ou sur le net... et au même tarif que vous ! C'est balo !!

Le prix des fournitures est donc très élevé pour un petit créateur !

A ce prix s'ajoute 15 %, car les auto-entrepreneurs (dans la vente) redonnent 15 % de leur chiffre d'affaires (pas le bénéfice, ce serait trop bien!!) à l'Etat. Nous ne déduisons ni les fournitures ni les frais d'envois (qui sont très élevés dans mon cas puisque je travaille par correspondance...) du chiffre d'affaires que nous déclarons... Donc la facture s'alourdit...

Ce qui signifie que mes fournitures me coûtent 15 % plus chéres qu'aux particuliers... Aïe, j'ai mal !

Et je ne parle pas des auto-entrepreneurs qui sont dans la "prestation de services" (les créateurs qui ne font que du "sur-mesure"...), ça monte à 25 %, re-aïe...

Les petits créateurs travaillent avec leurs dix doigts
(pas de travail à la chaine chez nous !),
souvent en série limitée, toute la valeur de leur travail vient de là.
Chaque article est le fruit d'un réel travail de création, unique,
le temps de création est donc la 2e part importante du tarif.

Sans compter les heures passées à prendre les photos, mettre en ligne,
créer les fiches produits, alimenter le blog, facebook...
répondre aus mails et j'en passe !! (ces heures, on ne les compte plus !!!)

Le tarif final peut donc parfois vous paraître éxagéré, mais vraiment,

croyez-moi, les prix de mes articles sont calculés au plus juste,
je suis une honnête créatrice !

D'ailleurs, j'aurai bien aimé connaître votre avis sur le tarif de mes créations, vous les trouvez correct ou élevé ? 

N'hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous en pensez !